7/23/2006

Louve

Être parent, c'est aimer quelqu'un bien plus que sa propre vie, c'est tout sacrifier pour lui, c'est oublier tout le reste, c'est n'accorder d'importance qu'à ce qui concerne son enfant, c'est savoir que quoi qu'il advienne, on donnerait sa vie pour lui, et avec plaisir.

C'est aussi avoir en permanence un petit soleil dans le coeur, avoir dans les yeux une petite étincelle particulière, avoir dans la vie un but qui ne souffre pas d'obstacle, c'est savoir qu'à côté de soi, c'est un morceau de sa propre chair qui vit, c'est ne plus attendre que ses sourires, que ses progrès, bref, c'est du bonheur à l'état pur.

Ne nous mentons pas, c'est aussi une source d'angoisse assez phénoménale! C'est ne jamais plus dormir du même sommeil, c'est toujours veiller sur son enfant, c'est constamment imaginer le pire, c'est consacrer son esprit à la protection de ce petit morceau de soi.
On ne peut pas protéger qui que ce soit de tout ce qui l'entoure, bien sûr. Alors on se rassure, on colmate les prises de courant, on arrondit les coins des meubles, on verrouille les placards et on met l'armoire à pharmacie en hauteur. Plus tard, on explique à son enfant ce que peuvent faire des inconnus (ou pas, malheureusement), alors qu'on voudrait juste que toute sa vie il ignore ces choses, on tente de construire autour de lui une bulle de protection...

Tout ce qui tente de s'attaquer à votre enfant se heurte à ce bouclier humain et émotionnel que vous formez. On insulte mon fils? Je sors crocs et griffes.

Peut-être est-ce dans ma nature d'être mère-poule, mais quand je sais ce que je serais capable de faire pour mon enfant - et j'en ignore sûrement la plus grosse partie - je me dis que je suis plutôt mère-louve...

5 commentaires:

mayga a dit…

J'aurais pas dit mieux ! c'est vrai qu'on devient des louves, des lionnes des tigresses pour nos petits !! gare à celui ou celle qui oserait faire quoi que ce soit contre eux !

et pour répondre à ta question, je me lève très très tot le matin et je profite que tout le monde dorme pour abreuver d'un flot de paroles mon cher blog; C'est mon petit jardin que je cultive avec assiduité. Pour l'instant, j'ai l'inspiration alors j'écris, j'écris.

Et j'adore vraiment ton blog, tes mots, ton humour et ta sensibilité.
Bisous

Sonia a dit…

Et Alex en sait quelque chose ;)

Romain a dit…

Michelle,

C'est tout à fait ce que nous ressentons.
C'est vrai que c'est su bonheur à vivre au jour le jour, et qu'il faut éviter de penser au pire pour ne pas se tuer le moral. (mais il est difficile de ne pas y penser, surtout quand on regarde les infos et que l'on voit ce qui peux se passer).
En tout cas, ton texte résume à merveille nos pensés

La Troll Family a dit…

Je suis tout a fait d'accord avec toi on est capable de tout quand il s'agit de nos enfants. Mais attention la vampirisation par le bébé te guette. Il y a une chose qu'il ne faut toutefois pas oublier dans tout ça nous sommes certes des parents mais pas seulement et il ne faut pas que ce rôle prenne le pas sur tout le reste de notre personnalité. Quand mes Trolls étaient bébés seuls eux comptaient. Maintenant qu'ils sont un peu plus grands je prends égoïstement un peu de temps pour moi aussi et pour mon homme.

maman_bloggeuse a dit…

bienvenue au club :-)