5/23/2006

Obsession

Moi, obsessionnelle? Que nenni!

Et pourtant...

Au fur et à mesure que le temps passe, je me rends compte que quoi que je fasse, où que je sois, quelle que soit l'heure... Je pense à lui.

Ce petit bout d'une cinquantaine de centimètres est toujours là, quelque part, dans un coin de ma tête. Sans même que je le réalise vraiment, sans même que j'y "pense" réellement.
Sans même que j'y pense sciemment, il y a sa petite bouille en surimpression devant mes yeux, tout comme il y a une main au bout de mon bras...



En fait, c'est ça: que j'y pense ou que j'y pense pas, j'y pense!

Vous me suivez?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ça doit être ça, l'amour....
;-)

mayga a dit…

Moi la question que je me pose souvent c'est mais comment on faisait "avant" !
Oui quoi que tu fasses ou que tu sois, rien ne l'efface lalalala...
C'est l'amour.