4/19/2007

De battre mon coeur s'est arrêté...

L'espace d'un instant...

Le temps d'un bruit sourd, brutal, assourdissant...

Nous avons accouru.

Noah était par terre. Ce petit croisé chimpanzé/MacGyver avait réussi à escalader ses jouets pour basculer dehors de son parc. Et ce, en une poignée de secondes. Une terrible poignée de secondes où, le croyant en sécurité, j'avais mis ma vigilance sur "Off". Mal m'en a pris.

En deux minutes top chrono, j'avais vérifié tous ses os, ce qui a au moins eu le mérite de le chatouiller. Il va bien.

Et moi? Bof.

Alors c'est ça, être parent? C'est partager son temps entre courir derrière un ver de terre rapide comme Flash Gordon (et il ne marche même pas!), soigner les bleus et bosses, prévenir les drames... Avec quelques pauses de temps en temps pour cause de crise cardiaque?

Une chose est sûre, mon coeur a manqué un battement en ce terrible instant où j'ai cru le pire. Je me suis dit que si ce pire arrivait, c'était de ma faute (un peu de celle du fabricant du parc aussi, mais c'est une bien maigre consolation).


Je comprends mieux Lynda Lemay quand elle parle des mères aux "cheveux pleins de neige"...


Faîtes de gosses, qu'ils disaient.

Ouais, plein.

1 commentaire:

aurélia a dit…

ah la la, on n'a pas finit d'en voir avec ces loustics

allez, courage,biz