3/31/2007

S'il ne doit en rester qu'un seul...

Ce sera... Lequel?

Je les écoute tous, asséner leurs soit-disant promesses avec force démagogie et conviction, se démolir les uns les autres et parler d'union dans la même phrase, prôner leur propre petite personne au nom de l'avenir de tous, occulter la majorité en prétextant toucher chacun...

Ils maîtrisent l'art de ne rien dire avec le plus de mots possibles, aiment à prétendre "choquer" en enfonçant des portes ouvertes...

Et au milieu de tout ça il paraît que l'on doit faire un choix. Il paraît que notre voix compte. Soit.

Moi je sais que je ne voterai pas pour un(e) candidat(e) mais contre quelqu'un. Autrement dit, je ne voterai pas pour des idées (si tant est qu'il y en ait) mais contre un danger.
Il paraît qu'on appelle ça un vote contestataire. Moi je dis que ça vaut mieux que pas de vote du tout.

Après, ma voix ira forcément à l'un(e) des "12 salopards" qu'on nous impose/propose, quant à savoir le/laquelle, j'attends toujours d'être séduite au lieu d'être écoeurée.


Autrement dit, pour l'instant c'est pas gagné!

En attendant, je pense que de douze maux je choisirai le moindre!

2 commentaires:

maman_bloggeuse a dit…

encore faut-il réussir à déterminer lequel est le "moindre"
bises

Anonyme a dit…

J'espère que tu as pris la bonne décisin !
Mam