5/08/2007

La complainte du Bébé étouffé!

Assez!

Au nom de tous les Bébés malbattus, je m'insurge.
On nous câline, on nous bisoute, on nous berce, on nous chatouille, on nous papouille, on nous gratouille, on nous baigne, on nous chouchoute, on nous dorlote, bref, on nous ETOUFFE!

Les parents, parlons-en! Ca nous sussurre des surnoms débiles en forme d'animaux, ça nous raconte des niaiseries pour nous endormir, ça nous fait l'avion avec une petite cuillère...
Bref, ça nous prend pour des billes!

L'heure de la révolte a sonné, camarades!

Bébés, Bébées, ne nous laissons plus faire béatement, stop aux risettes sur commande, plus de singeries grotesque pour amuser les grands!

Non parce que, moi, par exemple.
Mes parents, je les aime bien. Bon, je dis pas, les bisous, les câlins, entre nous, ça me dérange pas tant que ça. Les histoires, les chansons, les chatouilles, au fond, j'aime bien.

Mais bientôt, ça va commencer à bien faire!
Je suis grand, moi!

Maman, sois prévenue.
D'ici quelques temps, au lieu des éclats de rire, des léchouilles baveuses et des carresses/griffures-pincements dans le cou, tu auras:
- "Non Maman, pas de bisous devant les copains!"
- "Maman, dépose-moi à deux rues de l'école, c'est trop la te-hon d'arriver en break avec sa reum!"
- "Maman, voici Machine, c'est elle qui me fera des câlins désormais!"


Bon, je te laisse encore quelques années de sursis. Mais quand même, méfie-toi, ça te pend au nez!

En attendant... Tu peux continuer, c'est pas si mal tous ces mamours...


Ton fils chéri, Noah, 13 mois et un jour (non mais oh!)

3 commentaires:

Maxime L. (25 mois et 12 jours) a dit…

Si c'est ça la maltraitance, je veux bien être de la partie! Enfin maxi jusque l'âge de 7 ans, après, comme tu le dis si bien Noah, "c'est la te-hon". Perso, il y a un truc que je voudrais que ma mère cesse, et ce dès à présent, c'est de me mitrailler de photos, de me bombarder de flashs... c'est parfois fatigant d'être la star de la famille! ;)

val a dit…

Et oui, profites bien de cette periode ou ton bébé accepte sans sourciller, et avec plaisir, toutes ces marque d'affections... bientot il n'en sera plus question...

Esther a dit…

Salut mdame !
Je papillone sur le net et voilà que je (re)tombe sur ton blog, la dernière fois où je l'ai parcouru ton loulou était encore bien au chaud dans sa bulle... c'est dire si ça date :p

Mais promis je reviendrai plus souvent, c'est toujours un bonheur de te lire.

... et puisqu'il les accepte toujours fais un gros calin-bisou-guili à ton petit mec de ma part :)

Esther