6/15/2006

Vache Normande

Pinaize, visiblement j'ai bien fait de migrer en Seine-Maritime, rejoindre mes copines vaches laitières... "Les vaches rousses, blanches et noires, sur lesquelles tombe la pluie", comme diraient les philosophes (mais non, chuis pas ringarde)! Apparemment elles n'attendaient que moi pour compléter le troupeau... Enfin c'est un moindre mal Normand, j'aurais pu me mettre à produire du "bon cidre doux" au lieu du lait! (hein, Fabienne?)

Noah a plus de 2 mois maintenant (gnahaaa) et je me retrouve toujours à déborder littéralement et à ruiner tous mes T-shirts! Mine de rien c'est pas drôle de ne jamais pouvoir passer une nuit au sec... Pis bonjour la classe quand vous vous rendez compte que les gens en face de vous scrutent l'auréole qui se forme sournoisement sur votre chemise...

A la maternité, déjà, j'avais évoqué cette montée de lait absolument phénoménale qui m'a fait passer de mon modeste, mais soit-dit en passant tout à fait honorable 90B à un petit 105E fillette... Je tairai ma taille actuelle qui est somme toute très ordinaire.

Toujours est-il que systématiquement, toutes les deux ou trois heures, pouf ça monte. Hallucinant. C'est un peu douloureux (en un rien de temps on a la poitrine dure comme du bois), mais fascinant quand on y pense. La nature est bien faite! Même pas besoin de regarder ma montre ou d'attendre qu'il pleure pour savoir qu'il a ou va avoir faim. Ca me subjugue...


Dernièrement, il y a de ça deux semaines, on a tenté le bib. Haha. Grand moment. Je sors mon machin à traire et je vois déjà le Papa qui sourit dans sa barbe de 3 jours. Il ne le dit pas mais il pense "Meuh, meuh..." tellement fort que j'ai l'impression de l'entendre! Gloria, qu'il m'appelle... Le mufle! (Non, je blague, en fait il a bien raison quand on y pense)
Clic-clac, l'affaire est dans le sac, en cinq minutes chrono le bib est plein (fortiche, hein?) et Papa se prépare pour la première fois à nourrir son p'tit glouton.

Et Môssieur, lui, ben il voit même pas la différence, ce petit ingrat, et il ingurgite tout le bib en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Miam"... Hum hum. Mais non j'ai pas la larme à l'oeil, c'est une poussière j'te dis! On recommence quand? Mmm pas tout de suite...


Parce que ça a beau être du lait maternel, ben ça fait bizarre de le voir boire au biberon, lui qui n'avait jamais connu que mon, enfin mes seins. Mon petit coeur boit un bib... Ca grandit vite, ces bêtes-là... Snif.


J'ai toujours su au fond de moi que je voulais allaiter mon(mes) enfant(s). J'ignorais que ça serait une telle révélation, un tel bonheur, un tel épanouissement, une telle explosion d'émotions et de sentiments...


Mais je ne jette pas la pierre à celles qui font le choix de ne pas allaiter leur bébé!
On a chacune notre idée là-dessus, et biberon ou sein, le plus important est de le faire avec bonheur, et pas à contre-coeur.
C'est un réel plaisir de nourrir son enfant, quel que soit le moyen que l'on choisit pour le faire.


Pro ou contre allaitement, il y a autant de façons d'être Maman que de Mamans...






6 commentaires:

maman_bloggeuse a dit…

le mien m'appelle Marguerite... sympa aussi non ?

Roxane a dit…

Oh te voilà de retour!! Chouette, de la lecture!! Je pense bien à vous trois et j'espère que tout va bien. Plein de bisous

Anonyme a dit…

hé hé michelle... Décidéent, on était faites pour se connaître !
La même chambre 1-2-3 de chez Aubert (merci sur le conseil du matelas à langer ;-)) et maintenant, je vois qu'on a les mêmes bibs AVENT... Est-ce qu'on a les mêmes petites culottes ?!

Lolie

mayga a dit…

Tiens la petite poussière dans l'oeil j'en ai chopé une aussi pour le premier bib !
C'est là que je me suis rendue compte que j'aimais l'allaité !
Le premier elle l'a pris sans trop de difficulté, mais les suivants...
Elle hurlait de colère, et moi (j'avoue), j'étais pas mécontente !

Anonyme a dit…

C'est vrai que mama a de la chance... Mais c'est tellement beau un papa qui s'occupe de bébé!

Michelle et Noah a dit…

anonyme > oui, c'est reposant surtout :)